Politiquesocio-politique

QUEL INTERET AVONS-NOUS A FAIRE RENAITRE LA XÉNOPHOBIE EN COTE D’IVOIRE ?

Depuis quelques mois, au nom de la liberté d’expression, certaines personnes s’essayent à faire renaître les démons de la division dans notre pays.

Les propos xénophobes tenus lors des dernières élections locales montrent que le serpent n’est pas encore mort.

Ce qu’on oublie c’est que le monde a changé, les temps ont changé et les hommes aussi.

Alors nous, Ivoiriens, ne devons pas perdre de vue que nous serons les plus gros perdants dans cette affaire.

En effet, c’est nous qui avons des nationaux qui ont des grosses entreprises implantées dans la sous-région.

C’est nous qui dans notre projet de transformation de nos matières premières aurons besoin d’exporter dans les pays voisins.

C’est nous qui avec notre lot de diplômés sommes obligés de chercher du travail dans d’autres pays.

C’est nous qui avons besoin des ressortissants des autres pays pour participer au développement de l’économie du pays.

C’est nous qui n’avons pas encore compris que faire prospérer la xénophobie dans notre pays, c’est se tirer une balle dans la jambe.

C’EST NOUS QUI SOMMES EN TRAIN DE JOUER AVEC LE FEU 🔥🔥🔥🔥